Navigation > Accueil > Actualités
• POE USINAGE et MONTAGE-ASSEMBLAGE Automne 2014
06/08/2014

Pré-qualification usinage et montage/assemblage au profit d'entreprises du secteur automobile du bassin Vendômois. Réponse à l'Appel d'offre à remettre avant le 01/09/2014

FORMATION ORGANISEE AVEC LE CONCOURS FINANCIER DU FPSPP

Date de lancement : 5/08/2014

Date de clôture : 1/09/2014


Préambule

Les partenaires sociaux ont souhaité, dans l'accord national interprofessionnel (ANI) du 5 octobre 2009 dans son
article 115, permettre la mise en place d'actions collectives en réponse à des besoins identifiés par une branche professionnelle, après avis de la CPNE de la branche.

Dans la continuité de l'ANI, la loi n° 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels a créé la préparation opérationnelle à l'emploi (POE) dite « collective ». L'article L. 6326-3 du code du travail précise le cadre de la POE collective.

Les partenaires sociaux de la métallurgie, dans l'accord national du 1er juillet 2011 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie, ont souhaité favoriser la mise en place de la POE collective pour les métiers industriels en tension : productique, mécanique, usinage, chaudronnerie, soudage, fonderie, forge, maintenance et
électronique. L'OPCAIM et Pôle Emploi ont signé, à cet effet, une convention nationale pour la mise en œuvre de la POE Collective en date du 8 février 2012.

La POE permet à plusieurs demandeurs d'emploi inscrits de bénéficier d'une formation nécessaire à l'acquisition des compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par une branche  Professionnelle.

Sur le bassin du Vendômois (Loir et Cher), l'étude GTEC financée par l'ADEC et l'ADEFIM RC ont recensé des besoins en recrutement de technicien usinage au profit d'entreprises du secteur automobile, les postes sont envisagés en CDI.


Contexte du projet et objectif

Porteur : ADEFIM-RC/POLE EMPLOI

Co-Financeur : FPSPP

Contexte du projet :

ALTEDIA, organisme chargé de réaliser une étude GTEC sur le bassin vendômois en 2012 suite à la fermeture de
THYSSENKRUP SOFEDIT, constate que les entreprises de la métallurgie vont devoir faire face à de nombreux départs en retraite de salariés qualifiés, notamment les usineurs. Cette étude, reprise en 2013 par le cabinet ACRH, affine les
besoins des entreprises en terme de recrutement et permet à l'ADEFIM-RC de proposer aux entreprises concernées de s'engager dans un processus de recrutement de demandeurs d'emploi grâce à une formation de pré-qualification sur le métier de l'usinage.

Objectifs généraux :

Les spécialités retenues sont celles recherchées par les entreprises de l'automobile à savoir notamment :

Spécialité usinage

Spécialité assemblage-montage

Il s'agit ici de construire un parcours de « pré-qualification » à ces métiers pour des demandeurs d'emploi. Le parcours devra préparer les stagiaires à accéder techniquement à ces métiers, ainsi qu'à les adapter au contexte professionnel des entreprises du secteur automobile (savoir-être). C'est la raison pour laquelle il est important d'aborder la découverte des métiers et de l'environnement automobile, ainsi que les remises à niveau dans les matières de base dont la maitrise est nécessaire pour leur formation à suivre.

Publics visés : Demandeurs 'emploi indemnisés ou non à la date de l'action de « pré-qualification ».


CONTENU ET ORGANISATION DU PROJET

Recherche et sélection des demandeurs d'emploi :

Les demandeurs d'emploi sont identifiés par Pôle Emploi en collaboration avec l'organisme de formation chargé de la mise en œuvre de la préparation opérationnelle à l'emploi et de représentants des entreprises intéressées.

Pôle Emploi pourra également avoir recours à la MRS – Méthode de Recrutement par Simulation.

Contenu et attendu de la formation :

Dates de formation : entre le 29/09/2014 et au plus tard le 19/12/2014. Toutes les actions prévues devront impérativement être soldées en 2014.

Durée maximale :

    Usinage : 400 heures dont 315 heures de formation en centre minimum

    Assemblage : 400 heures dont 245 heures de formation en centre minimum

Lieu : Région Centre, au plus près des besoins du bassin de Vendôme et notamment Vendôme, Blois, Châteaudun

Effectif : les groupes seront constitués par métier et seront composés d'au minimum 8 personnes et au maximum 10 personnes, et uniquement de stagiaires prenant part à la POEC.

Cette phase de pré-qualification doit répondre à plusieurs objectifs :

Pour la « pré-qualification » Usinage :

Ø Compétences industrielles transversales :

● Les métiers de l'industrie et notamment ceux de l'automobile

● L'industrie et le rôle de l'opérateur

● La qualité dans l'industrie automobile

● La sécurité et l'environnement

● L'amélioration continue

● La communication et les attitudes

Ø Les bases de l'usinage :

● Les matériaux et leurs caractéristiques

● Les calculs professionnels

● La lecture de plan

● La métrologie

● Les outils coupants

● Initiation tournage et fraisage sur machine traditionnelle

● La programmation CN

L'organisme de formation devra en outre construire son parcours de formation dans l'esprit du socle de compétences industrielles minimales (annexe 1).

Ce socle vise l'acquisition de 7 capacités professionnelles minimum en milieu industriel :

● Appliquer mes règles d'hygiène, de sécurité et d'environnement

● Repérer les moyens mis à sa disposition pour réaliser son activité

● Préparer un poste de travail

● Effectuer le contrôle du résultat de son activité selon les instructions

● Repérer une situation anormale

● Réaliser les opérations selon un mode opératoire

● Nettoyer et ranger son poste de travail

Pour la « pré-qualification » Assemblage-montage :

Ø Compétences industrielles transversales :

● Les métiers de l'industrie et notamment ceux de l'automobile

● L'industrie et le rôle de l'opérateur

● La qualité dans l'industrie automobile

● La sécurité et l'environnement

● L'amélioration continue

● La communication et les attitudes

Ø Les bases technologiques des lignes d'assemblage-montage :

● Electrotechnique

● Pneumatique

● Hydraulique

● Connaissance des capteurs et du dialogue Homme-Machine

● Autocontrôle, SPC et contrôle vision

● Maintenance 1er niveau et pré-diagnostic

L'organisme de formation devra en outre construire son parcours de formation dans l'esprit du socle de compétences industrielles minimales (annexe 1).

Ce socle vise l'acquisition de 7 capacités professionnelles minimum en milieu industriel :

● Appliquer mes règles d'hygiène, de sécurité et d'environnement

● Repérer les moyens mis à sa disposition pour réaliser son activité

● Préparer un poste de travail

● Effectuer le contrôle du résultat de son activité selon les instructions

● Repérer une situation anormale

● Réaliser les opérations selon un mode opératoire

● Nettoyer et ranger son poste de travail

Méthodes pédagogiques attendues :

La pédagogie devra favoriser l'animation collective tout en s'adaptant aux attentes individuelles. La formation devra alterner des apports théoriques et pratiques. L'organisme retenu sera capable de mettre à la disposition des stagiaires du matériel et des outils conformes aux technologies actuelles utilisées dans le secteur automobile.

Modalités de validation des acquis :

L'action menée devra donner lieu à une attestation de fin de formation ainsi qu'à la remise d'une attestation de validation du socle de compétences industrielles par l'organisme de formation.

CRITERES DE SELECTION DU PRESTATAIRE

Critères : L'organisme de formation sera sélectionné par l'UIMM 41 et l'ADEFIM-RC sur les critères suivants liés au respect du présent cahier des charges :

Ø Expérience et références sur les thèmes de formation concernés dans le secteur automobile

Ø Moyens humains pour les actions demandées : formateurs expérimentés dans le secteur automobile.
Tout intervenant extérieur à l'organisme de formation retenu devra être mentionné (avec son cv) en précisant le domaine traité

Ø Moyens matériels : moyens techniques en adéquation avec le niveau technologique requis dans le milieu
automobile (descriptif des moyens utilisés)

Ø Contenu et adéquation du programme aux objectifs fixés et au public

Ø Méthodes pédagogiques adaptées aux demandeurs d'emploi (descriptif des méthodes)

Ø Localisation géographiques du ou des lieux de formation

Ø Capacité à répondre à toutes les obligations de publicité relatives à l'intervention des financeurs (FPSPP) : logos sur les feuilles d'émargement signées par les stagiaires et les formateurs par demi-journée

Ø Conditions tarifaires


MODALITES FINANCIERES

Le prix sera fixé par heure et par stagiaire. L'organisme précisera les conditions tarifaires à un coût horaire/stagiaire dans la limite de 16 € HT de l'heure. En contrepartie des prestations réalisées, l'OPCAIM s'engage à financer l'action
de formation par heure de formation et par stagiaire présent. La ou les factures seront établies par le prestataire au nom de l'OPCAIM et seront adressées à l'ADEFIM-REGION CENTRE.

L'OPCAIM répondra à l'appel à projet du FPSPP en 2014 pour l'accompagnement des projets de POE collective. Ainsi, les actions de POE collective financées par l'OPCAIM seront susceptibles d'être subventionnées par le FPSPP. Les heures de formation réalisées en 2014 devront impérativement être payées au plus tard le 31/03/2015. Cela implique
que tous les documents nécessaires doivent avoir été reçus par l'ADEFIM-RC le 02/03/2014 : feuilles d'émargement par demi-journée avec logo du FPSPP, facture adressée à OPCAIM sous couvert ADEFIM-RC.

Engagements

Au- delà des engagements du fait de la prestation, l'organisme de formation devra respecter les engagements induits par la POE collective :

- Faire la publicité du FPSPP et du FSE auprès des bénéficiaires stagiaires

- En apposant les logos sur les feuilles de présence par demi-journée

- En transmettant au bénéficiaire une lettre fournie par l'ADEFIM l'informant
du financement FPSP.

- Réaliser le suivi de l'insertion dans l'emploi des stagiaires à l'issue de la POE et 3 mois après

- En remplissant une grille que l'ADEFIM aura formalisée En transmettant à l'ADEFIM les informations récupérées et
consolidées.

- Transmettre à Pôle Emploi les informations nécessaires à l'établissement de l'indemnisation en AREF, de la RFPE et du versement des AFAF les états de présence mensuels à l'appui du versement de l'AREF et de la RFPE la déclaration en cas d'accident de travail.



Toutes les actualités